L'histoire originale du « FLEX+ et WD+ omnibind »

Posté le

L'amélioration du mortier au moyen d'un adjuvant comme dans le cas des produits bien actuels que sont FLEX+ omnibind et WD+ omnibind, est à la base d’Omnicol et de la chimie de la construction dans son ensemble. 

Les liants minéraux, tels que le ciment, le trass et la chaux additionnés de sable pour le mortier (d’enduit) et de gravier pour le béton, sont des matériaux de construction séculaires. L’addition de résines synthétiques en phase aqueuse au mortier a marqué les véritables débuts d’Omnicol en 1956, conférant jusqu’à ce jour des propriétés bien particulières à divers mortiers. 2C R omnibind et DB / DB TRAS omnicem en sont de parfaits exemples. Cette application présente d'ailleurs une longévité tout de même hors du commun. La preuve en est que le principe est toujours largement utilisé aujourd’hui. À cet égard, Flevopol et Compaktuna sont des marques connues au sein du Benelux. 

Les résines synthétiques en phase aqueuse, souvent appelées également « dispersion », influencent largement la mise en œuvre et la prise du ciment et modifient radicalement les propriétés physiques du mortier. Rappelons peut-être pour le profane que toute résine n'est pas toujours applicable dans la mesure où elle n’est pas toujours en mesure de faire face au milieu alcalin hostile du mortier gâché. À cet égard, certaines résines se saponifient totalement ou partiellement, donnant ainsi lieu à des effets secondaires ennuyeux. Cependant, plusieurs SBR, acrylates et quelques (ter)polymères, pour ne citer que quelques exemples, relèvent le défi haut la main et se révèlent être d’excellents adjuvants, y compris après la prise.

La résine présente dans l'eau de gâchage du mortier améliore l'humidification des particules. Elle fait donc office de plastifiant. L’eau ne « surnage » plus, ce qui en réduit également la consommation. En diminuant la quantité d'eau, on assure ainsi une plus grande densité du mélange, ce qui réduit par ailleurs le retrait (de séchage). De plus, la résine permet de mieux maintenir l'eau  dans le mortier, rendant le mortier plus facile à étaler et assurant une meilleure hydratation du ciment. Ce faisant, le mortier peut être appliqué ainsi en couches plus minces, tout en conservant sa qualité.

Tandis que le ciment assure la résistance à la compression du produit, la résine en favorise la résistance à la traction. À des dosages un peu plus élevés, la résine forme un véritable réseau dans la composition totale. On combine ainsi la résistance à la compression du mortier à l’adhérence et à la flexibilité de la résine. On peut dès lors obtenir une bonne adhérence sur les matériaux lisses et/ou sur les carreaux caractérisés par leur densité ou la pierre naturelle. Mais soulignons également la capacité de déformation et la cohésion en présence d’un système de chauffage par le sol ou d’une étanchéité à l’eau dans le cas de WD+ ou de 2C R omnibind. Une influence dont tout utilisateur de FLEX+ omnibind conviendra immédiatement. Cela semble peut-être un peu compliqué, et c'est bien le cas. En effet, en choisissant la composition du mortier et le dosage de l'adjuvant, l'utilisateur détermine lui-même les propriétés du produit. Tout est possible, de l'adaptation des propriétés de mise en œuvre à l'étanchéité à l'eau totale en passant par le pontage intégral des fissures.

L’efficacité de cet améliorateur de mortier tient à l’utilisation de la résine pure, sans perte, et au très large éventail d’applications possibles. Malgré la multiplicité de colles et mortiers monocomposants spécialisés dans l’assortiment d’Omnicol destinés à des applications spécifiques, ces produits sont toujours bien présents et offrent de nouvelles possibilités de développement. La liste de références de FLEX+ omnibind et de WD+ omnibind affiche une grande diversité, avec un certain nombre de projets prestigieux.

La pièce d'eau de la Museumplein à Amsterdam en est d'ailleurs un parfait exemple, lieu de rencontre des vacanciers, des touristes, des habitants et de leurs chiens qui, l'été venu, profitent de cette eau pour se rafraîchir. L'hiver, la pièce d’eau se métamorphose en une gigantesque patinoire.
 

Mais Anvers n’est pas en reste. Ainsi, sur les quais de la Gare Centrale, le revêtement de sol affiche une élégante application de FLEX+ omnibind et WD+ omnibind. Le volume monumental du bâtiment principal, comprenant plus de 20 types de marbres et de pierres différents, a valu à la Gare le surnom de « Cathédrale du rail ».
 

À Eindhoven enfin, la marque Omnicol a été choisie pour la réalisation de la « Meubelplein Ekkersrijt », une galerie commerciale moderne de 45.000 m², dont un bâtiment de 3 étages de forme sphérique, situé au milieu du complexe, attire tous les regards. 

Nous utilisons des cookies pour vous permettre de naviguer de façon optimale sur notre site Internet. En visitant notre site Internet, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Plus d’informations